Impayés d'abonnements de fitness /

Et s'il existait des solutions ?

UNE START-UP LANDAISE S'EST POSÉ LA QUESTION, IL Y A MAINTENANT UN AN. ELLE VOUS PROPOSE PLUSIEURS PRESTATIONS DESTINÉES À RÉPONDRE À VOTRE QUÊTE DE RENTABILITÉ...

PIERRE-JACQUES DATCHARRY

CERTAINS CONNAISSENT DÉJÀ ASSUR-ABO, L’ASSURANCE “INTERRUPTION D’ABONNEMENT”, qui avait lancé une version 2.0 en septembre 2017. 
L’ offre consiste à assurer les centres de remise en forme face aux reports et suspensions liés aux cas de forces majeures de leurs abonnés : maladies, accidents, grossesses, déménagements, mutations professionnelles, licenciements…

À celle-ci a été adossée une évolution majeure qui a suscité l’intérêt de beaucoup d’entre vous : la garantie “impayés”.

Fitness Challenges a souhaité en savoir plus sur le fonctionnement de cette nouveauté et vous soumettre son enquête.

Se basant sur le principe de l’assurance “loyers impayés”, bien connue des investisseurs en immobilier, les courtiers concepteurs d’Assur-Abo se sont posé les bonnes questions, pour répondre au casse-tête de beaucoup de dirigeants de clubs : la volatilité de leur chiffre d’affaires et plus particulièrement le problème que représentent les oppositions aux prélèvements. 

 

LE FONCTIONNEMENT DE LA GARANTIE : 

– Le club souscrit une assurance pour ses abonnés.

– Une fois par mois, il exporte un fichier de ses impayés.

– L’abonné est en situation d’opposition au prélèvement, le club est remboursé au mois par mois de la totalité du restant dû (jusqu’au terme de la période d’engagement ou du préavis de résiliation s’il s’agit d’un contrat sans engagement). Une franchise d’un mois est appliquée.

– L’abonné est en défaut de provision. L’assurance remboursera au mois par mois à compter du deuxième mois d’impayés. Une franchise d’un mois est là aussi opérée.

– Un rapport de remboursement est envoyé à la salle.

Logo 2 d'en-tête du site, ou d'aperçu Assur-Abo 2

Ce fonctionnement a pour mission de simplifier la gestion administrative que représentent ces situations pour le club, de limiter les pertes de temps liées aux relances et de garantir à la salle de sport, l’encaissement d’un abonnement vendu. 

 

Cette offre garde tout de même un caractère assuranciel. 

Pour la compléter et proposer une seconde alternative, plus flexible et moins engageante, Marc Dupont et Teddy Mauvoisin, dirigeants d’Assur-Abo, se sont rapprochés de professionnels du recouvrement, Sandrine et Jean-Eudes Bitrian. 

Suite à une phase test de six mois, menée sur une dizaine de salles représentatives, ils ont affiné une solution originale destinée aux abonnements des salles de sport. Cette méthode, plus commerciale, privilégiant l’humain, s’articule autour d’une forte transparence juridique, de multiples canaux de paiements et une personnalisation de l’acte de relance. C’est un véritable service de recouvrement sur mesure qui est proposé, moins agressif, moins automatisé que les pratiques usuelles du marché du recouvrement.   

 

NOUVEAUTÉ : RECOUVR-ABO

Le concept Recouvr-Abo peut être utilisé en complément d’Assur-Abo ou seul. 
Sur le principe, vous faites une extraction de vos débiteurs par fichier (via votre logiciel de gestion). À réception, Recouvr-Abo vous contacte pour optimiser son action de relance. C’est un mix entre appels directs, mails, SMS, mises en demeure, qui est ensuite mis en place. 
Cette adaptation aux montants, à la typologie des créances, au secteur géographique et aux spécificités du club permet l’obtention des résultats présentés. 
En fin de mois, Recouvr-Abo reverse les sommes encaissées et établit des certificats d’irrecouvrabilité, pour les créances ne pouvant pas être récupérées (NPAI, insolvabilité…). Ces justificatifs permettront à la salle d’entretenir une comptabilité irréprochable. 

Recouvr-Abo se décompose en deux formats

L’opération de nettoyage : cette opération est ponctuelle, et a pour objectif de “mettre le compteur à zéro” pour démarrer une gestion plus saine.
Le club exporte l’historique de ses créances pour une période allant de trois mois à trois ans. Il y a un coût initial, suivant le besoin d’accompagnement (sur devis), mais qui reste raisonnable.

L’abonnement au service contentieux : la salle bénéficie d’un accès illimité aux services de relance/contentieux de Recouvr-Abo. Elle se décharge mensuellement des relances chronophages. Il y a un coût, similaire à celui d’un abonnement téléphonique.
Dans les deux cas, des honoraires aux succès seront ajoutés sur la base d’un taux unique négocié pour les salles de sport.

En conclusion, des acteurs commencent à se pencher sur la problématique de l’impayé d’abonnement. Ils travaillent au développement de solutions originales.

 

Actuellement, les deux propositions présentées nous paraissent cohérentes. La première, construite sur un principe d’assurance, offre une indemnisation certaine , mais le club doit s’engager en décidant de souscrire au service.
La seconde, consiste à transférer à un intervenant extérieur la gestion des manques à gagner, en sachant que la réussite dépendra de plusieurs facteurs : l’efficacité et le savoir-faire de Recouvr-Abo, la zone géographique du club, la période de la créance et la qualification du fichier d’impayé.

 

Il est important de préciser que ces prestations peuvent fonctionner séparément ou conjointement et ainsi, s’adapter à votre besoin. 

L’ensemble de nos réflexions au sujet de la rentabilité des abonnements, nous permet de nous poser une question : pouvons-nous espérer qu’un jour, les impayés disparaissent de vos gestions de salles ?

Copyright 2020 - SAS ASSUR-ABO -