La solution 2.0 pour les assurances abonnements

Ce nouveau concept proposé par Assur-Abo garantit l’encaissement par les clubs, des pertes de chiffre d’affaires liées à l’arrêt intempestif des abonnements par les adhérents. pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions sur ce concept “Assur-Abo 2.0”, lancé sur le salon Body Fitness 2017, à l’équipe d’Assur-Abo et à des clubs équipés.

Marc Dupont, vous qui avez créé Assur-Abo, quelle est la différence entre la première version et la version 2.0 ?

M.D : L’ innovation de cette version se résume dans l’amélioration des garanties et la baisse tarifaire du concept. Nous avons ajouté à notre première solution, des garanties comme le déménagement, le licenciement (rupture conventionnelle), les déplacements professionnels et une option IMPAYÉ et tout ceci sans augmentation du niveau de la prime.

Comment peut-on augmenter les garanties sans augmenter le prix ?

M.D : C’ est très simple, ASSUR-ABO a réussi à négocier avec une compagnie, une délégation totale : de l’encaissement de la prime, jusqu’au remboursement du club. Il est là notre succès ! 
Nous devenons maître d’oeuvre de notre concept. Cette nouvelle organisation 2.0 nous a permis d’éliminer deux intermédiaires et nous avons décidé d’affecter les rémunérations de ces intervenants à l’amélioration de notre offre, plutôt que d’augmenter nos marges.

En parallèle, grâce à la forte augmentation du nombre d’assurés et de ces dernières années, nous avons rééquilibré notre S/P (rapport sinistres à primes) et du coup, nous avons réussi à réduire les primes d’environ 25% tout en offrant une couverture presque totale.

Vous avez souhaité simplifier au maximum le quotidien des clubs, concrètement, ça change quoi pour eux ?

M.D : Lors de notre dernière enquête de satisfaction, nous avons vu qu’il fallait passer la vitesse  au-dessus  et changer le mode de fonctionnement. Avant, nous ne faisions que commercialiser l’offre, nous assurons désormais le S.A.V, (encaissement des cotisations, instruction des dossiers sinistres et leu règlement), le club n’a qu’un seul intermédiaire. Juridiquement, il est important de comprendre que maintenant, c’est la salle que nous assurons directement, il n’a donc plus à vendre Assur-Abo, car ses clients sont automatiquement assurés dès leur inscription. L’avantage maintenant, c’est la salle que nous remboursons en cas de sinistres et plus l’abonné. 

Ce qui veut dire que le club doit monter un dossier sinistre auprès de vous ?

M.D : Non, les clubs ont besoin d’être totalement absous de cette gestion. Nous sommes aujourd’hui responsables de la déclaration et du traitement des sinistres et avons notre propre plateau Service Client qui accompagne directement les assurés tout au long du processus, un peu comme un sous-traitant.

Considérant que je suis inscrit dans une salle de fitness équipée d'Assur-Abo et que je déménage, que dois-je faire ?

M.D : Dans un premier temps, il faut informer la salle de sport du déménagement avec un justificatif à l’appui. Dès que la salle est informée, elle vous délivre : 
– Une attestation d’interruption d’inactivité sportive (qui précise que vous ne fréquentez plus le club et que vous êtes à jour de vos cotisations).
– Un formulaire de demande d’indemnisation ASSUR-ABO, à remplir avec la liste des pièces à fournir. 
Cette démarche est effectuée par l’adhérent en ligne (plus rapide) ou par courrier. 


À réception de la demande, votre dossier est enregistré. 
Après analyse, nous informerons l’abonné de la décision de prise en charge : acceptation ou refus, voire demande de renseignements complémentaires. Dès lors que le dossier est complet, nous informons également le club par mail de la nécessité d’arrêter les prélèvements ou du remboursement et lui indiquons le montant du règlement que nous lui adressons. 
Assur-Abo s’engage à traiter votre dossier dans les 4 jours ouvrés de la réception des pièces justificatives. 
Notre système informatique est relié aux clubs et ils peuvent suivre en temps réel l’avancée de la prise en charge des sinistres. Au-delà de la gestion courante des sinistres, Assur-Abo a la volonté d’aider les salles dans leurs démarches. Notre équipe est vivante et impliquée, nos clients le savent bien, on travaille dans une ambiance professionnelle mais chaleureuse avant tout !  

Monter un sinistre n'a pas l'air bien compliquée...

M.D : Non, effectivement, nous avons voulu fluidifier et simplifier au maximum la démarche pour tous les intervenants. 

Assur-Abo est au bout de son évolution ou y-a-t-il encore des pistes d'améliorations ?

M.D : Même si pour nous, Assur-Abo 2.0 est une réelle avancée, j’ai d’autres projets en cours. Au niveau organisationnel, nous sommes en train de développer notre partenariat avec les professionnels de logiciels de gestion incontournables dans le marché du Fitness (Déciplus, Résamania, Heitz, Logirider), dans le but d’automatiser la saisie des assurés et la supprimer complètement pour les salles. Ceci devrait être opérationnel pour le dernier trimestre 2017. 

ILS ONT TESTÉ LA FORMULE 2.0,

ILS TÉMOIGNENT ...



Nasser AYAD, ELITE GYM, Vigneux-sur-Seine, équipé d’Assur-Abo en Juin 2017.

Pour vous qui êtes récemment équipé du concept et qui n'avez pas encore d'assurés, Assur-Abo a-t-il été difficile à installer dans votre établissement ?

Nasser :  Non, j’ai rencontré Marc et Teddy (Assur-Abo) sur le salon Body Fitness 2017. Ils m’ont expliqué le concept, qui a pour objectif de consolider mon chiffre d’affaires, puisque les reports et suspensions ou impayés habituellement supportés par le club, sont remboursés pour 1,50€. En plus, toute la gestion est assurée par l’équipe d’Assur-Abo, et j’avoue apprécier de connaitre les interlocuteurs qui gèrent ma clientèle. J’ai été séduit par l’idée de ne plus avoir à courir après les certificats médicaux, les rejets de prélèvement et par l’idée d’encaisser le chiffre d’affaires escompté. Ma décision a été rapide, et mise en place fin Juin, pour une date d’effet au 1er juillet 2017. La mise en place s’est avérée extrêmement simple, l’équipe m’a accompagné tout au long du processus.
Après réception d’un mail de bienvenue comportant les identifiants du logiciel de saisie d’Assur-Abo, j’ai modifié mon contrat d’abonnement, assuré tous mes nouveaux clients et une partie des anciens. C’est tout !

Sans hésiter je qualifierais de simple et rapide la mise en place d’Assur-Abo 2.0. 

Corinne Theillaud, SCANDIASPORT, Toulouse.

Corinne, vous qui êtes équipée depuis 4 ans d'Assur-Abo, qu'est ce qui vous a fait passer au format 2.0 ?

Corinne :  Non, Dans l’ancienne version, il fallait proposer Assur-Abo et comme tout le monde ne le prenait pas, il y a encore des clients dans mon club qui ne sont pas équipés. Avec la version 2.0, je suis certaine que dans deux ou trois ans tous les nouveaux abonnés seront équipés.
Ce qui m’a séduite également, c’est le fait que maintenant tout est géré sur place par l’équipe d’Assur-Abo, on les connait, on peut les joindre… En dernier ressort, c’est le prix, de 2€, je passe à 1,50€ sur l’ensemble de mes assurés, cela fait une économie non négligeable et j’ai même des garanties en plus, le déménagement, les militaires qui partent en mission, les déplacements professionnels etc.
Je dois avouer que j’aurais du mal à revenir à cette gestion. 

Copyright 2020 - SAS ASSUR-ABO -